Informations Piscine

LE TRAITEMENT ET LA DESINFECTION DE L’EAU

Comme cela a été évoqué au sein du chapitre sur la filtration, une eau claire et limpide ne doit rien au hasard mais à l’intervention de systèmes de filtration adéquats et d’un entretien régulier de la part des propriétaires. Mais il reste encore une action primordiale à effectuer, qu’est le traitement de votre eau et sa désinfection. En effet, sous peine de déclencher de nombreux désagréments de santé aux baigneurs, il convient impérativement de débarrasser l’eau de tous les micro-organismes pathogènes qui pourraient se complaire dans votre eau de baignade et s’y développer.

C’est en cela qu’il existe différents modes de désinfection, parmi lesquels :

Le chlore et les produits chlorés :

Très efficaces, ce sont les produits les plus utilisés et le seul homologué pour les piscines publiques en France. Ce sont de puissants désinfectants, de la famille des halogènes. Ils permettent ainsi de se débarrasser totalement des bactéries, champignons et virus divers.
Le chlore est sensible aux UV et nécessite un traitement de stabilisation pour le rendre insensible. Toutefois il faut faire attention de ne jamais mélanger ces produits avec des acides. Le chlore possède des qualités indéniables de désinfection mais il est nécessaire de bien faire attention au dosage, car une dose trop importante de chlore va démultiplier l’usure et la corrosion des matériaux de votre piscine, sans compter les dépenses occasionnées.

Le brome :

Produit non irritant, il est plus efficace que le chlore à température élevée mais il est plus onéreux à l’achat. Appartenant à la même famille des halogènes que le chlore, il possède les mêmes caractéristiques que ce dernier dans l’éradication des bactéries et autres germes et virus. Tout comme le chlore il convient d’être très vigilant à sa mesure au sein de votre piscine de manière à ce qu’il ne soit ni trop faible ni trop concentré dans votre eau. Il faut, pareillement au chlore, faire attention à ne pas mélanger le brome à des produits acides. Il est insensible aux UV et n’a donc pas besoin d’être stabilisé comme le chlore.

Le PHMB :

A l’instar du chlore et du brome, il appartient lui aussi à la famille des halogènes. Puissant désinfectant, il est insensible aux UV et particulièrement stable (ne craint pas les chaleurs ni les variations de pH). Il est toutefois assez onéreux, comparativement au chlore et au brome.
Un de ses grands avantages est son pouvoir rémanent, c’est-à-dire que l’eau qu’il traite devient à son tour désinfectante et va détruire les germes dès qu’ils apparaissent. Il ne faut jamais mélanger ce produit désinfectant avec le chlore ou le brome. Si vous avez précédemment utilisé ces désinfectant dans votre bassin et que vous souhaitez désormais traiter avec le PHMB, veillez à nettoyer très soigneusement votre eau et votre bassin de manière à ce qu’il n’y ait plus de traces de l’un ou l’autre de ces produits.
Enfin, ce produit ne dégage aucune odeur et donne une eau claire et limpide.

L’oxygène actif :

Tout aussi bon désinfectant que les précédents traitements cités, il a l’avantage d’être complètement écologique car il se décompose en eau et oxygène dans l’eau. Il est ainsi prisé par de nombreux baigneurs sensibles à l’environnement, d’autant plus qu’il procure une eau sans odeur et parfaitement limpide pour la baignade. Il est toutefois plutôt conseillé pour les bassins de petite taille car, même s’il détruit bactéries et germes efficacement, il n’est pas un oxydant aussi puissant que le chlore ou le brome, et ne résiste pas aux fortes températures.

belle-piscine.com© Copyright 2004-2006

Statistiques-fr.com, audit et statistiques de site